Collège Jean-Jaurès - Cransac

4 place Jean Jaurès 12110 CRANSAC
  • Calendrier
«décembre 2009»
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Aujourd'hui mercredi 22 novembre 2017

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le lundi 28 juin 2010
  • Statistiques contenus :
    Articles : 108 -  Brèves : 8
    Sites : 6 -  Auteurs : 45
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 989 -  Total : 731636
  • Article

Entretiens : Mme Moreno

Le lundi 14 décembre 2009, par L.

Marine et Leïna ont décidé de poursuivre les enquêtes auprès de leurs professeurs.... Voici l’entretien avec Mme Moreno, enseignante en sciences et vie de la terre...

Marine (M) : "Qu’est ce qui vous a poussée à faire ce métier" ?

Mme Moreno : (Mme M) : "J’ai toujours été fascinée par le vivant en général et le corps humain en particulier. je trouve que notre organisme est une formidable machine, à la fois très complexe, et extrêmement bien construite. Tout est précisément organisé, programmé, (manger, respirer, éliminer les déchets...) pour que nous puissions marcher, courir, mais aussi penser, percevoir des sensations, avoir des émotions et bien-sûr nous reproduire.

Comment a-t-on pu construire un système aussi ingénieux ? La même question se pose à l’échelle de la planète où tout élément qui la constitue joue un rôle essentiel dans cet immense équilibre, qui est aussi très fragile.

JPG - 30.5 ko

Voici ce qui m’a conduite à poursuivre en sciences. Cela dit, au collège et au lycée, je n’aurais jamais pensé devenir prof... J’étais bien déterminée à devenir infirmière mais tout ne s’est pas passé tout à fait comme prévu, et moi qui suis d’ordinaire très fidèle à mes objectifs, je me suis surprise à changer brutalement de voie sans savoir vraiment ce que j’allais devenir, animée par un certain nombre de sentiments et d’intuitions profonds..."

M. "Quelles études avez-vous faites" ?

Mme M. : "Bac "S", option "Sciences et vie de la terre", DEUG de SVT (deux ans) à Albi, licence puis maîtrise de biologie / géologie à Toulouse. Ensuite, un an d’IUFM (Institut de formation des maîtres)."

M. : "Depuis combien de temps exercez-vous" ?

Mme M. : "J’exerce depuis septembre 2001, ce qui fait 8 ans."

M. : "Aimez-vous votre métier ? Pourquoi ?"

Mme. M. : "Je l’aime beaucoup. J’aime le contact avec les jeunes et j’aime sans doute un peu les défis, car enseigner est souvent un véritable challenge.

Transmettre un savoir, un savoir-faire, ou ne serait-ce que le goût de l’effort est certes, notre métier, mais c’est aussi une grande satisfaction personnelle d’y parvenir et c’est bon de se sentir utile."

M. : "Est-ce un métier difficile ? En quoi ?"

Mme M. : "Oui, c’est un métier difficile. C’est souvent décourageant. Il faut inventer et réinventer chaque jour notre façon d’apprendre. Il faut aussi s’adapter à la personnalité et au vécu des élèves. ce n’est pas toujours facile, d’autant que nous avons aussi notre caractère."

M. : "Avez-vous une préférence pour une classe" ?

Mme M. : "Je n’ai pas de préférence pour une classe en particulier, mais il y a forcément des classes où on a plus de plaisir à enseigner : des élèves souriants, enthousiastes et curieux sont évidemment plus agréables que des élèves qui râlent, font la tête ou sont indisciplinés."

M. : "Quels sont vos loisirs favoris ?"

Mme M. : " 1) M’occuper de mes enfants : je veux en profiter un maximum car ils grandissent trop vite à mon goût.

2) le jardinage

JPG - 19.7 ko

3) La pâtisserie. "

M. : "Donnez-nous le titre d’un livre que vous avez lu et apprécié quand vous étiez ado ?"

Mme M. : "je dois avouer que je n’ai jamais été une grande lectrice. J’aime bien pourtant lire mais sans doute pas suffisamment pour trouver le temps de le faire.

J’ai le souvenir d’un livre qui m’avait beaucoup plu et sur lequel on avait travaillé en 4ème : les allumettes suédoises, de R. Sabatier. Notre professeur de français nous avait demandé d’illustrer le roman en recherchant des photos dans des magazines représentant les personnages tels qu’on les imaginait. j’avais beaucoup aimé ce travail qui m’avait d’ailleurs valu une très bonne note."

JPG - 39 ko

M. : "Un film que vous aimez plus que tous les autres ?"

Mme M. : "Honnêtement, je n’en sais rien".

M. : "Votre mot préféré ?"

Mme M. : "Mon mot préféré est un mot très à la mode aujourd’hui. on l’emploie à tort et à travers, on l’exige très souvent, mais l’applique-t-on réellement ?

C’est le RESPECT.

Respect de l’identité, du physique, de l’histoire, de la famille, de l’opinion, de la religion de l’autre...

Une grande question me torture souvent l’esprit, ces derniers temps. Je lance le débat :

-Peut-on être franc sans manquer de respect ? Ou bien : -Peut-on être respectueux sans manquer de franchise ?

Merci beaucoup, Mme Moreno, pour la générosité de vos réponses. Votre question, à la fin, est très intéressante.... Fera-t-elle l’objet d’un débat parmi les "Miss reporters" du journal ?!

  • Il n'y a aucun commentaire...

Site créé à l'aide du logiciel libre spip version 1.9.2 SPIP avec l'habillage Minigrispip 1.6 Mgs Navigation recommandée avec Firefox, navigateur libre Firefox 2