Collège Jean-Jaurès - Cransac

4 place Jean Jaurès 12110 CRANSAC
Accueil du site > Enseignements > Français > Histoires de Renart
  • Calendrier
«mai 2009»
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Aujourd'hui vendredi 24 novembre 2017

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le lundi 28 juin 2010
  • Statistiques contenus :
    Articles : 108 -  Brèves : 8
    Sites : 6 -  Auteurs : 45
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 1237 -  Total : 736109
  • Article

Histoires de Renart

Le mercredi 20 mai 2009

Après avoir découvert l’univers de la lecture et de l’écriture au siècle des chevaliers et de l’amour courtois, les classes de 5ème se sont glissées dans la peau de trouvères pour raconter à leur tour une histoire de ce coquin de Renart.
Voici deux "branches", comme les appelaient leurs prédécesseurs, que vous proposent Nicolas Videira, Owein Pourre, Ophélie Bayol et Chloé Siméon.

Renart et Canaillou le chat

La nuit était tombée. Canaillou, le chat avait terriblement faim. Soudain, il vit une auberge, il entra. Il vit Renart entrer après lui. De sa place, Canaillou observa Renart s’asseoir à une table. Il décida de le rejoindre.
Bonsoir compère, lança Canaillou.
Bonsoir compère !
Puis-je m’asseoir à ta table, demanda Canaillou.
Oui, en échange d’un jeu, dit Renart. Celui qui perdra paiera le repas, un bon pot au feu.
D’accord. Mais à quel jeu voulez-vous jouer ?
Vous le verrez plus tard. Mangeons d’abord.

Ils engloutirent le pot au feu jusqu’à plus faim. Chacun avait confiance en lui.

Canaillou, lança Renart, le temps est venu de jouer à pierre-feuille-ciseaux.
Sur ces paroles, Renart ayant la vessie pleine partit se soulager.
Pendant ce temps, Canaillou place une bassine pleine d’eau qui lui servira de miroir. Renart revint et s’assit.
Etes-vous prêt ?, demanda-t-il à Canaillou.
Oui, répondit Canaillou.
Alors commençons. Pierre, feuille, ciseaux !

Canaillou regarda le geste de Renart dans l’eau de la bassine, il vit qu’il se préparait à choisir « la feuille ». Il décida donc de choisir « ciseaux ». Renart constatant qu’il avait perdu, et n’ayant pas d’argent sur lui, partit en courant, comme un perdant.

Renart, Chouquette la lapine et Coco l’écureuil

Un jour, alors que Chouquette la lapine faisait ses réserves de carottes, elle croisa Renart affamé. Celui-ci se léchait les babines devant son tas de carottes. Il s’en vint discuter avec Chouquette :
Bonjour commère, dit-il, qu’elles ont l’air goûteuses ces carottes !
Ne t’approche pas de moi, pillard ! Je connais tes mauvais tours ! 
Non ! J’ai arrêté ces bêtises ! Depuis que j’ai été condamné à mort, je n’ai plus envie de faire du mal. Je veux juste goûter l’une de ces excellentes carottes.

Renart se rendit compte que Chouquette se méfiait. Il lui proposa un marché :
Je te propose la chose suivante : faisons la course jusqu’à la maison de Coco l’écureuil. Si je gagne, tu me donnes la totalité de tes carottes et si tu gagnes je t’en offrirai le double.

Chouquette tentée par le jeu hésita. Elle rêvait déjà à toutes ces carottes. Coco l’écureuil qui passait sur leur chemin entendit la conversation et voulut aider Chouquette. Il avait une idée en tête. Il leur proposa d’arbitrer le jeu et alla placer les réserves de carottes de Chouquette devant sa porte, à l’arrivée de la course. Alors que les deux concurrents se préparaient au départ, Coco cacha les carottes dans sa maison car il craignait que Renart soit bien plus rapide que Chouquette. La course débuta, Renart prit rapidement beaucoup d’avance et gagna la course comme prévu. Mais, à l’arrivée, il fut surpris de voir que les carottes avaient disparu et s’en alla affamé. Chouquette termina la course avec peine mais fut ravie de voir que Coco avait mis en lieu sûr ses précieuses carottes.

  • Il n'y a aucun commentaire...

Site créé à l'aide du logiciel libre spip version 1.9.2 SPIP avec l'habillage Minigrispip 1.6 Mgs Navigation recommandée avec Firefox, navigateur libre Firefox 2